• Félicitations au Professeur Richard Clayman, Professeur à temps partiel de l'année 2016!
  • Désirez-vous améliorer vos compétences en salle de classe? Le SAEA offre des conférences, ateliers et consultations qui vous permettront d'innover dans vos stratégies d'enseignement.

5 à 7 de fin de session - 23 avril à 17h00

L'Association invite les professeur.e.s à temps partiel à un 5-à-7 informel de fin de session!
L'événement aura lieu le jeudi 23 avril au Café Nostalgica de 17h00 à 19h00. Nous fournirons un souper de burrito en bonne compagnie.
Le Café Nostalgica est situé au 603, rue Cumberland, à Ottawa.
 
Les places sont limitées, donc RSVP
en nous contactant avant le mardi 21 avril.
 
Au plaisir de vous voir!

Atelier sur la rédaction de CV & Compensations additionnelles

Deuxième atelier sur la rédaction de CV


Mercredi le 8 avril, l’APTPUO organise un deuxième atelier sur la rédaction d’un CV performant. Les membres sont invités à assister pour apprendre de ce que l’Université recherche dans un curriculum vitae lors de l’embauche pour les contrats de professeur à temps partiel.

Vous êtes encouragés à apporter votre CV ainsi que des affichages de postes sur lesquels vous souhaitez postuler car cet atelier a pour objectif d'être orienté avant tout sur la pratique.

Animateur: Pascal Sergent, Agent de grief francophone APTPUO

Le mercredi, 8 avril à 17h45 à l’édifice de la Faculté des sciences sociales (120 rue Université privée), salle 4004.

Atelier bilingue.

Nous espérons vous voir!

 

Compensation additionnelle - Accommodements et examens supplémentaires
 

L’Association et l’Université poursuivent les discussions et les négociations en lien avec les compensations pour les demandes d’accommodement et pour les examens supplémentaires. Relativement aux examens supplémentaires, l’Association croit qu’un.e professeur.e qui crée un examen supplémentaire pour les étudiant.e.s qui manquent l’examen régulier (incluant les examens de mi-session) ont droit de recevoir une compensation de 150$, tel que prévu à l’article 5.2.2.1. Dans le cas des demandes d’accommodements, l’Association croit que, lorsque le Service d’accès demande qu’un.e professeur.e accommode un.e étudiant.e pour un examen, ce travail supplémentaire doit être compensé de 200$ par cours sous réserve d’une demande formulée par le/la professeur.e à l’unité scolaire, tel que prévu à l’article 5.2.2.2.
 
N’oubliez pas de soumettre une demande à votre unité dès que possible pour recevoir toute compensation liée aux demandes d’accommodement. Veuillez mettre l’Association en CC
pour vous assurer que vos demandes soient incluses dans les ententes à venir avec l’Université à ce sujet.

 

Formations en ligne obligatoire


À la fin février 2015, les membres enseignant durant la session Hiver 2015 ont reçu un avis de l’Université par courriel relatif aux formations obligatoires. L’Association a conclu une entente avec l’Université pour que les membres qui complètent tous les modules de formation reçoivent 200$ pour ce travail supplémentaire. Ce montant sera déposé directement dans votre compte dans les 45 jours suivant la fin de la session au cours de laquelle les formations ont été complétées. Les formations sont considérées comme complétées lorsque le test lié à chacun des modules est complété et réussi par le/la professeur.e.
 
Assurez-vous de compléter toutes les six formations, incluant la formation pour superviseurs. Au sens de la loi, comme vous supervisez des étudiant.e.s et des employé.e.s (AE, correcteurs et correctrices, etc.), vous êtes superviseur.e.
 
Pour plus d’information,
contactez le bureau de l’Association ou visitez la page web des formations.
 
Celles et ceux qui ont déjà complété ces formations seront compensé.e.s.

 

Academica Group & COQES Enquête auprès des membres contractuels/non à temps plein du corps professoral de l'Ontario


Cette enquête est financée par le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (COQES) dans le but de recueillir de l’information sur les membres contractuels/non à temps plein du corps professoral de l’Ontario. Si vous avez enseigné à contrat et non à temps plein en Ontario au cours de la dernière année (de mai 2014 à avril 2015), nous vous donnons la parole. Vos points de vue et vos expériences sont importants pour nous et nous espérons que vous nous en ferez part dans le cadre de cette enquête en ligne.

Pour répondre à la requête, veuillez cliquez ici.

 

Formations en ligne obligatoire, compensation additionnelle, atelier de l'APTPUO, et autres annonces importantes

Le bureau de l'APTPUO est maintenant ouvert vendredi


Le bureau de l’APTPUO, situé dans la salle 124 du Centre universitaire Jock-Turcot, est maintenant ouvert le vendredi. Comme membres, vous pouvez nous visiter, nous appeler, ou nous envoyer un courriel du lundi au vendredi. Les employé.e.s seront content.e.s de vous aider ou de répondre à vos questions.
 

Formations en ligne obligatoire


Vers la fin du mois de février, les membres qui enseignent au cours de cette session ont reçu un courriel de l’Université concernant les formations en ligne obligatoires. L’APTPUO a finalisée une entente avec l’Université en vertu de laquelle chaque membre qui complète les formations obligatoires recevra une compensation de 200 $ pour ce travail additionnel. Le versement monétaire sera déposé directement dans votre compte bancaire au plus tard à la mi-juin 2015. Pour plus d’information, veuillez contacter le bureau de l’Association.

Celles et ceux qui ont déjà complété les formations lors de la session d’automne 2014 seront également compensé.e.s.

 

Demandes générales


La date limite pour soumettre une demande générale selon l’article 5.6.4 de la Convention collective est le mardi 31 mars 2015.

Les demandes générales sont considérées par l’Université lorsqu’il n’y a pas de candidats qualifiés qui ont postulé pour un cours spécifique ou quand l’Université doit faire un embauche d’un professeur à temps partiel à la dernière minute. Suite à la dernière ronde de négociations, l'Association a négocié avec succès que les membres qui soumettent une demande générale avant le 31 mars de chaque année, conformément à l'article 5.6.4, indépendamment du fait qu'ils enseignent un cours, peuvent continuer à maintenir leur statut de membre et leurs points d’ancienneté en vertu de l’article 5.8.5 (Période de service interrompue).

Pour soumettre une demande générale dans une unité scolaire ou un département :

  • sélectionnez l’option « Demande sans affichage » sur la page principale des demandes (ou visitez le Site web);
  • identifiez-vous;
  • sélectionnez une session;
  • sélectionnez la faculté et l'unité scolaire appropriées;
  • indiquez le nombre de cours que vous souhaitez enseigner dans une session dans la case appropriée;
  • mettez à jour votre dossier d'emploi dans l'onglet Enseignement UO et/ou Autres enseignements;
  • soumettez votre demande et votre résumé;
  • répétez l’opération pour chacune des unités dans lesquelles vous désirez enseigner.

Vous pouvez également cocher la case « Veuillez cocher cette boîte s'il s'agit d'une demande générale avant le 31 mars » sous l’onglet « Affichages » lorsque vous postulez pour un cours spécifique avant le 31 mars 2015. Cette demande comptera comme une demande générale.
Pour plus d’information,
veuillez visitez notre Site web.

 

Compensation additionnelle - Accommodements et examens supplémentaires
 

L’Association et l’Université sont en discussion continue en lien avec les demandes d’accommodements et les examens supplémentaires. Pour ce qui est des examens supplémentaires, des détails mineurs doivent toujours être réglés, mais une entente sur l’interprétation de l’article 5.2.2.1 devrait être signée sous peu. L’Association va communiquer l’entente aux membres dès que possible.

Pour le moment, n’oubliez pas de faire une demande de compensation à votre unité ou département pour tout travail additionnel lié aux examens supplémentaires (incluant les examens de mi-session) et aux accommodements.

 

Évaluations de cours en ligne


L’Association a envoyé ces commentaires au Comité du Sénat sur l’enseignement pour l’étude et recommandations afin de changer la structure des évaluations de cours d’un processus en papier à un format électronique. Les étudiants auront deux semaines pour compléter l’évaluation en ligne et continueront d’avoir les 20 minutes allouées durant le cours pour la compléter sur leurs appareils électroniques.

Voir le contenu de la lettre ici.

 

Comité de sélection du nouveau recteur uOttawa


En décembre, l'Association a demandé l'opinion des membres sur ce que les professeurs à temps partiel recherchent chez le prochain recteur de l'Université. Nous avons reçu quelques réponses et avons envoyé une lettre au comité de recherche de l'Université. Les membres de l’APTPUO croient que l’Université d’Ottawa a besoin d’un recteur qui est un membre actif de la communauté universitaire et qui reflète la diversité de notre campus et de nos membres.

Voir le contenu de la lettre ici.

 

Conseil syndical de l'APTPUO


Au cours de la présente année, l’APTPUO a mis en place un Conseil syndical. Ce conseil est formé de professeurs à temps partiel qui ont la responsabilité additionnelle d’être représentant de leurs départements. Le conseil nous donne l’opportunité de communiquer directement avec nos membres et que l’exécutif de l’Association soit informé des enjeux spécifiques des professeurs à temps partiel dans leur travail quotidien dans les unités ou départements.

Les professeurs à temps partiel ne sont pas représentés au niveau des facultés, ni au sénat, ni au Bureau des gouverneurs – la plus haute instance décisionnelle de l’université. Depuis que nos membres enseignent environ la moitié de tous les cours au premier cycle, l’Association lutte pour la participation des professeurs à temps partiel dans chaque instance décisionnelle à l’Université.


 

Réunions de l'intersyndical


À chaque mois, les représentants de l’APTPUO se réunissent avec les représentants des autres syndicats sur le campus (étudiants, professeurs à temps plein, employés de support, assistants d’enseignement, assistants de recherche, et employés dans le domaine de la technologie). Au cours des dernières semaines, nous avons travaillé sur une réponse collective aux changements de la politique et de la procédure en matière de discrimination et de harcèlement. En collaboration avec d'autres syndicats nous fournirons une réponse forte et unie sur les politiques qui touchent nos membres à l’Université.

Pour avoir accès à la politique et la procédure courante, veuillez visiter :
http://www.uottawa.ca/enbref/reglement-67a-prevention-du-harcelement-et-de-la-discrimination et http://www.uottawa.ca/enbref/methode-36-2-plaintes-de-harcelement-ou-de-discrimination-deposees-par-des-membres-du-personnel.

Un des changements majeurs proposés par l’Université est que les politiques et procédures touchent tout le monde sur le campus, et non seulement les étudiant.e.s. Si vous avez des commentaires,
veuillez nous contacter par le 23 mars 2015.

 

ACPPU - Signez la déclaration de solidarité


La campagne continue de l’Association canadienne des professeures et professeur d’université pour défendre les employé.e.s précaires et contractuel.le.s fait circuler une pétition et souhaitent recueillir des signatures supplémentaires. Pour signer la déclaration de solidarité et soutenir les employé.e.s contractuel.le.s au Canada et aux États-Unis, ou pour vous informer de la campagne et des enjeux, visitez le site web de l’ACPPU.
 

SCFP 3903 & SCFP 3902 en grève


Les membres des deux unités qui représentent les assistant.e.s d’enseignement et de recherche du SCFP 3903 poursuivent leur grève à l’Université York, tandis que les membres du corps professoral contractuel du SCFP 3903 ont accepté une entente. Toujours à Toronto, les membres du SCFP 3902 qui représentent les assistant.e.s d’enseignement et de recherche à l’Université de Toronto sont en grève depuis plus d’une semaine, et leur université ne montre pas de signe d’un retour prochain à la table de négociation. Unité 3 du SCFP 3902, les professeur.e.s contractuel.le.s ont voté pour ratifier une convention collective de trois ans.

Les professeurs contractuels à l’Université de Toronto et l’Université York connaissent des problèmes similaires à nous: emploi précaire, classes de grande taille, salaires inférieurs et sécurité d'emploi déficiente. Comme les possibilités de titularisation diminuent, et les professeurs contractuels deviennent une forme de travail moins cher, les universités cherchent à maintenir la précarité pour nos membres et à garder nos conditions de travail difficiles en poursuivant des politiques d'austérité.

Pour des nouvelles du SCFP 3902, vous pouvez visiter
www.cupe3902.org, ou les suivre sur twitter @CUPE3902 ou via #WeAreUofT.

Pour des nouvelles du SCFP 3903, vous pouvez visitez
www.cupe3903.org, ou les suivre sur twitter @CUPE3903 ou via #ABetterYork.

Atelier sur la rédaction de CV de l’APTPUO

Mercredi prochain, l’APTPUO organise un atelier sur la rédaction d’un CV performant. Les membres sont invités à assister pour apprendre de ce que l’Université recherche dans un curriculum vitae lors de l’embauche pour les contrats de professeur à temps partiel.
Vous êtes encouragés à apporter votre CV ainsi que des affichages de postes sur lequels vous souhaitez postuler car cet atelier a pour objectif d'être orienté avant tout sur la pratique.
 
Animateur: Pascal Sergent, Agent de grief francophone APTPUO
 
Le mercredi, 18 mars à 17h30 à l’édifice de la Faculté des sciences sociales (120 rue Université privée), salle 5028
 
Atelier bilingue.
 
Nous espérons de vous voir!

L’APTPUO en solidarité avec les collègues au Québec

L’Association des professeur.e.s à temps partiel de l’Université d’Ottawa (APTPUO), un syndicat qui regroupe plus de 1800 professeur.e.s contractuel.le.s qui enseignent environ cinquante pour cent des cours à l’Université d’Ottawa, aimerait exprimer par cette lettre sa solidarité avec les enseignant.e.s du Québec qui font face à un régime d’austérité inacceptable.

 

Sous le gouvernement Libéral de Philippe Couillard, les enseignant.e.s dans les Universités et les Cégeps font face à des coupures de cours, à des diminutions de salaires particulièrement pour les enseignants les plus précaires, à une augmentation des tâches sans compensations additionnelles, et à une élimination de privilèges et avantages sociaux. Sous ces politiques d’austérité, il est certain que les institutions d’apprentissage ne sont plus une priorité pour le gouvernement québécois. C’est un problème qui touche aussi bien les enseignant.e.s au Québec que les professeur.e.s d’un peu partout au pays. Nous n’accepterons pas que les coupures en éducation deviennent la norme.

 

Les coupures de cours et de programmes au Québec ne sont pas une affaire québécoise seulement, les coupures font partie d’une idéologie plus large qui a pour but de réduire l’importance du secteur public et du rôle de l’État, y compris dans le domaine de l’éducation. Les effets des coupures sur la qualité de l’éducation sont indéniables. Une bonne partie des membres de l’APTPUO enseignent également au Québec et seront directement touchés par ces politiques d’austérité.

 

La politique d’austérité n’a pas démontré son efficacité et son utilité dans les pays qui l’ont pratiquée. Il s’agit d’une décision purement idéologique. C’est une question de priorité, et c’est maintenant le temps de donner la priorité à l’éducation et non pas à la privatisation.

 

Pour ces raisons, nous tenons à exprimer notre solidarité la plus sincère avec nos collègues du Québec en ces temps difficiles. Nous n’acceptons pas les coupures en éducation, nous refusons les politiques d’austérité. La lutte pour une éducation de qualité continue!

 

Pour en savoir plus, veuillez visiter les pages de nos collègues à la FNEEQ et la CSN : http://refusons.org/

 

En toute solidarité,


L’Association des professeur.e.s à temps partiel de l’Université d’Ottawa