Congés de commisération

En autant que les dispositions de  la section 7.1 sont respectées, un employé ou une employée se verra accorder un congé d'au plus quatre (4) jours consécutifs, les deux (2) premiers jours seront avec paye et avantages et les deux derniers jours sans paye ni avantage, dans le cas du décès d'une mère ou d'un père, conjoint ou conjointe, frère, soeur, fils, fille, belle-mère, beau-père ou grand-parent. L'Employeur peut accorder un congé additionnel dans des circonstances exceptionnelles; l'Employeur pourra accorder un congé dans le cas du décès d'une autre personne que celle mentionnée ci-haut et pourra accorder de tels congés à sa discrétion.

Référence: Article 7.4 (CONGÉ DE COMMISÉRATION) de la convention collective