Les étudiant.e.s et les travailleur.euse.s de l’université d’Ottawa boycottent les consultations financières

Les groupes syndicaux et étudiants de l'université d'Ottawa boycotteront les consultations financières orchestrées par l'administration centrale de l'université, citant un manque de transparence et de bonne foi de la part du recteur Allan Rock et de son entourage.

« Ce processus n'est aucunement consultatif, » a déclaré Seamus Wolfe de l'association des étudiant.e.s des cycles supérieurs (GSAÉD), « ce n'est qu'un exercice en relation publique qui vise à distraire et à démoraliser les acteurs du campus avec des gestes antidémocratiques. »

Au cours des dernières années, les groupes syndicaux et étudiants ont présenté des recherches approfondies et des recommandations claires lors de consultations semblables, pour finalement constater que leurs préoccupations ont été ignorées et rejetées.

« Des heures et des heures de recherche n'ont même pas été soulignées dans les notes de bas de page de la présentation finale. » a déclaré Isabelle Hétu du syndicat des étudiant.e.s travailleur.euse.s (SCFP 2626), « Les décisions financières de l'université sont prédéterminées par l'administration sous la direction du secteur privé. Les enseignant.e.s, travailleur.euse.s et étudiant.e.s qui composent l'entièreté de la communauté universitaire sont écartés. Nous avons besoin d'une restructuration totale de la manière dont les décisions sont adoptées sur nos campus. »

Afin de prendre rendez-vous pour une entrevue, veuillez communiquer avec Isabelle Hétu (SCFP 2626) au 819.661.2437 ou Seamus Wolfe (GSAÉD) au 613.600.3469.

Pour plus d'informations

Article du Ottawa Citizen: "Unions, students boycott uOttawa’s budget consultations" (en anglais)

Background: Boycott of uOttawa's financial consultation (en français)

Recommendations for uOttawa's 2014-15 budget (en français)