Communiqué : Gardons l’éducation publique malgré le vent d’austérité

COMMUNIQUÉ

 
OTTAWA – uOttawa : Gardons l’éducation publique malgré le vent d’austérité
#KEPWeek2017
#SemainePEP2017
#cardsagainstUO
#cartescontreUO
 
Le 6 mars 2017
 
Pour diffusion immédiate
 
Sept associations représentant les étudiants, les professeur-e-s et le personnel de l’Université d’Ottawa uniront leurs voix à l’occasion de la semaine Gardons l’éducation publique et afin d’accroître la sensibilisation à des enjeux importants auxquels les universités canadiennes sont confrontées aujourd’hui.
 
Du 6 au 10 mars 2017, vous pourrez ainsi participer à plusieurs activités ayant toutes à voir avec les mesures d’austérité budgétaires prises à l’Université d’Ottawa et qui sont symptomatiques du contexte actuel entourant l’éducation postsecondaire en Amérique du Nord.
 
Ces mesures ont été adoptées après que l’on eut fait planer des menaces d’importantes réductions budgétaires de 4% à 8% à l’Université d’Ottawa, y compris des réductions de 2 millions de dollars des acquisitions des bibliothèques qui ont été évitées de justesse, et un gel du personnel de soutien de l’Université, mesures qui minent toutes la qualité de l’éducation pour les étudiants et les conditions de travail des professeur(e)s et du personnel dans l’ensemble de l’Université.
 
Le lundi 6 mars, l’Association des professeur(e)s de l’Université d’Ottawa tiendra une table ronde sur la commercialisation des publications universitaires. À l’heure où un nombre de plus en plus grand de sociétés savantes signent des ententes de publication avec « les cinq grands » de l’édition, ces grandes maisons de publication multinationales finissent par dicter les règles qui prévalent au sein de l’industrie, lesquelles font grimper le coût de la recherche et de l’accès aux publications, ce qui a des conséquences néfastes pour les bibliothèques qui peinent à maintenir leurs collections en raison du retrait du financement gouvernemental et des mesures d’austérité budgétaire adoptées.
 
Le mercredi 8 mars, conjointement avec la Journée Internationale de la Femme (JIF), les associations du campus organiseront un jeu Cartes contre l’université de 14 h à 16 h au Café Nostalgica. Ce jeu prévoit un contenu propre au monde universitaire et à l’Université d’Ottawa en particulier, l’accent étant mis dans certaines cartes sur les questions de genre en cette Journée internationale de la femme. De la nourriture sera alors servie.
 
Le jeudi 9 mars à 11 h 30, l’Association des professeur(e)s à temps partiel de l’Université d’Ottawa (APTPUO) organisera la projection du documentaire Starving the Beast à la salle 12102 du pavillon Desmarais situé au 55, rue Laurier. Ce documentaire brosse un portrait-bilan des 35 dernières années caractérisées par le retrait systématique du financement des universités et la réforme de l’éducation assujettie aux diktats de l’économie de marché qui est devenue la norme aux États‑Unis, et qui trouve son pendant ici au Canada dans certaines idéologies entourant les études supérieures. De la pizza et des boissons seront servies.  
 
Ces activités sont financées par l’APUO, la GSAÉD, le SCFP 2626, l’APTPUO, la FÉUO, le PSUO et la Section locale 2 du SEIU.
 
-30-
Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Pascal Sergent, VP-Externe - APTPUO 2626 [email protected] ou composer le (613) 562-5800 poste 4375.